La parole est aux étudiants

Chaque année nous interrogeons nos étudiants au travers d’une grande enquête sur le thème des enseignements qu’ils ont suivis. La certification qualité ISQ-OPQF nous impose cette action, tout comme les contraintes de DataDock

Nous avons décidé d’aller plus loin que les critères définis par ces deux systèmes normatifs. Nous permettons à nos apprenants de s’exprimer dans l’objectif de modifier, de transformer, de supprimer, de corriger certains éléments dans notre travail quotidien. C’est ce qui définit pour nous la qualité en formation.

Cette année, nous décelons dans l’expression de vos points de vue d’apprenants, que votre niveau d’exigence est de plus en plus élevé concernant vos enseignants. Sans pour autant que nous constations la même évolution vous concernant, que ce soit dans votre implication au quotidien, ou lors de vos évaluations.

Au-delà du paradoxe entretenu par une minorité d’apprenants qui consiste à devenir juge et critique de la pertinence du contenu de nos programmes au regard d’un métier qu’ils sont venus apprendre et que donc, par définition ils ne connaissent pas … (ce qui est toujours très surprenant !), nous sommes très fiers de notre équipe pédagogique et de la qualité globale que vous saluez dans une très large majorité.

La parole est certe aux étudiants, mais l’enseignant demeure le « sachant » qui vous guidera et vous accompagnera avec bienveillance vers le métier que vous avez choisi et pour lequel vous avez tout à apprendre. La majorité de nos apprenants l’ont bien compris.

Vous pourrez consulter la synthèse de cette enquête 2019 en cliquant ici :

https://fr.surveymonkey.com/stories/SM-CCC3YKPL/

Roger Melzer