apprentissage - recruter un apprenti - ISCAE Nice

La bonne décision de 2020 : recruter un apprenti

Janvier 2020 – l’heure des bonnes résolutions à sonner… Les salles de sport voient leurs inscriptions augmenter de 60% en janvier !!!

Et si nous parlions plutôt de bonnes décisions ? Car il est d’usage de constater que ces fameuses bonnes résolutions sont difficiles à tenir… Or « décider de » sous-entend un vrai engagement pris en âme et conscience dans l’objectif d’améliorer une situation. Dans la sphère professionnelle, le début d’année est parfois propice au changement. Le recrutement est peut-être pour vous à l’ordre du jour… Avez-vous pensé à l’apprentissage ?

En ce début d’année, qui n’a pas entendu parler des bonnes résolutions ? En avez-vous déjà prises en 2019 ? Avez-vous tenu vos promesses ? Très souvent, dès les premiers jours de janvier, la motivation est à son comble, puis, au fil des semaines, elle s’étiole… Nous faisons le bilan en décembre et le constat est dur. Pour quelles raisons ? Tout simplement parce que derrière le mot « résolution » se cache des notions renvoyant inconsciemment à la contrainte, à l’interdit et au sacrifice… Il faudrait sans doute remplacer résolution par décision. Ou plutôt par l’expression : « prendre une bonne décision ».
D’un point de vue professionnel, ce serait donc prendre une bonne décision afin de, par exemple, évoluer, développer son business… Notamment si vous êtes chef d’entreprise, vous avez peut-être réfléchi à fixer de nouveaux objectifs pour votre activité : agrandir votre équipe, accroître votre portefeuille clients, votre visibilité sur le Web… Mais cela implique souvent de recruter un nouveau salarié et d’engager des dépenses.

Et si la bonne décision de 2020 était de recruter un apprenti ?

L’apprentissage permet de recruter un salarié motivé tout en bénéficiant de conditions très avantageuses : allègement de cotisations patronales sur les bas et moyens salaires (Réduction FILLON), aucune d’indemnité de fin de contrat à durée déterminée (CDD) à verser, prise en charge des frais de formation et de toutes les démarches administratives… Bien au-delà, intégrer un apprenti c’est également assurer une transmission des savoir-faire et un accompagnement grâce au tutorat, pouvoir s’appuyer sur le centre de formation pour évaluer la progression du salarié et déterminer de vrais projets à mettre en place dans la structure d’accueil.
L’ISCAE, en application de la loi du 5 septembre 2018, est devenu CFA.

Désormais, vous pouvez donc embaucher un de nos étudiants en contrat d’apprentissage. Destiné à un public de 16 à 29 ans, le contrat peut être signé en CDD pour une durée de trente-six mois maximum ou en contrat à durée indéterminée (CDI). L’alternant sera en formation deux jours par semaine et le reste du temps en entreprise.
La rémunération évolue en fonction de l’âge de l’apprenti et de sa progression dans le ou les cycles de formation faisant l’objet du contrat. Vous pouvez calculer le coût net employeur aides incluses grâce à ce simulateur : https://www.alternance.emploi.gouv.fr.

Depuis octobre 2019, nous avons déjà aidé plus d’une dizaine d’entreprises à recruter un jeune salarié en contrat d’apprentissage. Ce dispositif complète les possibilités que nous proposions déjà : le stage alterné et le contrat de professionnalisation.

Avec plus de 1000 alternants recrutés en dix ans, vous aider à trouver l’apprenti idéal ne sera qu’une simple formalité ! Il ne vous reste plus qu’à le décider…