skip to Main Content
ISCAE - Ecole de commerce - 15-17 Rue de la Liberté, 06000 Nice - 04 93 54 18 13 contact@iscae.fr
ISCAE Education - Ecole De Commerce, Communication, Immobilier à Nice PACA

(re)Confinés mais en pleine forme ! (suite et fin)

  • News

Dernière partie de notre dossier… Nous retrouvons Céline Touati, Carine Blondel et Carole Bertrand… Nos trois spécialistes du bien-être vous présentent une ultime série de conseils pour mieux traverser votre confinement…

Le premier confinement a été difficile car il a été soudain et violent mais perçu différemment que celui que nous connaissons depuis début novembre. L’analyse de Carine Blondel est intéressante : « En mars, il n’y avait pas le choix et tout le monde était dans la même dynamique. Mais ce deuxième épisode est plus dur pour deux raisons principales : la saison, car l’automne est là, jouant sur les organismes et la notion de re-confinement avec tout le stress que déclenche le « RE », sous-entendant la possibilité d’un troisième volet et faisant ainsi de l’avenir, un brouillard complet. ». Dans l’article précédent, nous avons vu qu’il existait de nombreuses astuces permettant d’améliorer notre quotidien de confinés. Nous avons détaillé plusieurs points pour vous aider à bien organiser votre journée et à laisser votre esprit s’évader. Mais si je vous dis : « Un corps sain dans un esprit sain. » ? Nous ne pouvions pas clore ce dossier sans vous parler des bonnes pratiques à adopter pour entretenir sa forme.

En marche !

Parmi les libertés que nous conservons, il y a celle de pouvoir s’aérer et de sortir de chez soi afin de pratiquer une activité physique (bon Ok, dans un rayon de 1 kilomètre maximal autour du domicile, mais c’est déjà ça !). Pour Céline Touati, il n’est pas nécessaire d’opter pour une activité compliquée mais d’avoir au minimum vingt minutes par jour de marche rapide (ou de running pour les plus courageux) en pensant à bien dérouler les pieds au sol et à respirer. Le sport n’a que des aspects positifs : on apprend à contrôler ses émotions et à les défouler de façon physique. On arrive aussi à établir un juste équilibre entre le travail intellectuel et le travail physique tout en apprenant à mieux connaître son corps pour trouver plaisir et sérénité.
Des études montrent que trente minutes de marche active procurent au cerveau les mêmes effets qu’un comprimé de Prozac©. De plus, marcher vite stimule nos neurotransmetteurs, ce qui va rapidement augmenter notre capacité de concentration et d’apprentissage. Marcher agit directement sur notre métabolisme et particulièrement sur le taux de cholestérol et la régulation de la glycémie, donc, sur la taille de nos cellules adipeuses, notre surcharge graisseuse et nos éliminations. Pour éviter de stocker la quantité de nourriture que vous consommez de façon peut-être plus importante en confinement, un seul mot d’ordre : BOUGEZ ! Vous améliorez ainsi votre circulation sanguine et renforcez votre ossature. Et la cerise sur le gâteau, s’oxygéner au moins une fois par jour favorise un bon sommeil.

Nuits paisibles et bonnes assiettes

D’ailleurs, pour celles et ceux qui rencontrent des troubles du sommeil, nos expertes s’accordent à dire qu’il est conseillé de garder un rythme avec des horaires précis, de couper les écrans une heure avant le coucher et surtout, de bannir l’info en continu ! Penchez plutôt pour une activité manuelle, écoutez de la musique, dansez dans votre salon… Vous pouvez également diffuser de l’huile essentielle de géranium qui calme le stress et les angoisses.

Pour finir, une bonne alimentation contribuera largement à votre bien-être. Notre naturopathe vous a dressé une liste des aliments à favoriser :
• les aliments à index glycémique bas : céréales complètes (pour le pain, le riz, les pâtes…), petit pois, patates douces, raisin, jus de pomme naturel, germes de soja frais, quinoa, carottes crues, poires, figues, fruits secs, oléagineux, lentilles, pois chiches, chocolat noir à 70% min, légumes verts, ail, oignon,
• les aliments riches en oméga 3 : huiles de lin, de noix, de colza, de germes de blé, de cameline, des poissons gras comme le saumon, les sardines, le maquereau, l’anchois et le hareng,
• les aliments riches en vitamines du groupe B : germes de blé, lentilles, œufs, hareng, maquereau, foie, viande, carottes, chou, légumes verts à feuilles sombres,
• les aliments riches en magnésium : céréales complètes, poissons gras, légumes secs, fruits secs, agrumes, pommes, chocolat noir à 70% minimum.

Globalement, il s’agira de consommer plutôt des légumes de saison et colorés. Carine Blondel vous invite aussi à tester de nouvelles saveurs en multipliant les expériences gustatives. C’est une autre technique pour s’évader….

Les petits plus de Carole Bertrand : n’utilisez pas d’assiette à fond blanc. Elles donnent envie de remplir un manque et choisissez plutôt des assiettes à dessert pour avoir les bonnes proportions. Consommez des boissons chaudes. C’est prouvé, elles aident à garder le sourire !
Pour finir, de préférence, évitez les aliments transformés, industriels, riches en sucre rapide, sodas et jus de fruits. Mais vous pouvez de temps en temps céder à la tentation en vous accordant un aliment qui vous apporte une source de bien-être…
Et vous quelles sont vos astuces ? N’hésitez pas à les partager avec nous. Pour l’heure, prenez soin de vous !
Un énorme merci à Céline, Carole et Carine !
Pour consulter la première partie du dossier : cliquez ici

Back To Top