skip to Main Content
Etudiant-mastère-nice-iscae

Discussions avec de jeunes diplômés qui sont déjà embauchés !

Chaque mois, nous partons à la rencontre d’un membre de la communauté ISCAE. Étudiants, intervenants, entreprises partenaires ou encore collaborateurs. Découvrez leur quotidien au sein de l’ISCAE !

Aujourd’hui, c’est une édition différente puisque c’est une discussion à 3 voix, 3 profils différents de jeunes diplômés de l’ISCAE. Théo et Séréna sont fraîchement diplômés et ont déjà signé leur contrat CDI. Marion quant à elle se lance dans l’entrepreneuriat.

Découvrez leurs parcours et leurs conseils pour savoir comment préparer la suite après les études. 

Théo Clavel, diplômé du M2 Communication digitale et stratégie globale

Le parcours à l’ISCAE

« Je suis entré en Bachelor communication à l’ISCAE après un BTS MUC (MCO) effectué ailleurs. J’ai voulu intégrer une école qui proposait un programme en alternance, car je voulais absolument me professionnaliser et j’avais besoin d’un environnement à taille humaine. J’ai tout de suite accroché avec la philosophie de l’ISCAE. J’ai alors obtenu un premier poste en alternance pour mon Bachelor au sein du Bocal Academy startup de formation au développement web. J’ai par la suite continué le cursus communication durant mes deux années de mastère. »

L’alternance en Mastère

« J’ai trouvé mon alternance en Mastère grâce au réseau de l’ISCAE. Nous avons été orientés avec d’autres candidats vers le Centre Hospitalier Sainte-Marie de Nice (CHSM), j’ai passé les entretiens et j’ai été retenu pour le poste de chargé de communication ! Le CHSM de Nice est le premier acteur en psychiatrie du département. Ce fut un challenge car la psychiatrie et la santé mentale en général sont très dévalorisées. Il y a des sujets tabous difficiles à aborder tels que la maladie mentale, la contention, etc. Mon job est donc de déstigmatiser la psychiatrie au sein de la population générale. Les gens doivent comprendre ce qui se passe réellement dans un hôpital psy. Il faut aussi valoriser le travail exceptionnel des professionnels de santé et attirer de futurs soignants. C’est un poste qui a beaucoup de sens pour moi. »

Le CDI

« À la fin de l’année de M2, mes employeurs m’ont proposé un CDI en tant que chargé de communication. C’est extrêmement valorisant de se voir proposer un si beau poste à la fin de ses études ! Je l’explique par le travail fourni tout au long des deux années et la curiosité dont j’ai fait preuve. »

Le soutien de l’ISCAE

« Les intervenants de l’ISCAE sont d’excellents conseillers, ils ont une vision transversale de la com’ et du marché du travail que nous n’avons pas en tant qu’étudiants. Les cours et les entretiens suivis à l’ISCAE m’ont donc permis de connaître mes propres capacités et d’avoir confiance en mon travail. J’ai également été orienté et soutenu par l’encadrement pédagogique lorsque je devais prendre des décisions professionnelles. »

Mon conseil

« Il faut avoir confiance en ses compétences ! Ce que vous avez appris en quelques mois ou années à l’ISCAE et en alternance n’est pas anodin. Vous êtes des professionnels dans votre domaine et vous ne devez pas avoir peur de le revendiquer (tout en restant humbles, bien sûr). L’expérience que vous avez acquise est précieuse, ne la dénigrez jamais et mettez-la-en avant lors des entretiens. Montrez aussi aux entreprises votre curiosité, posez des questions, intéressez-vous à elles. »

Marion Gasparini, diplômée du M2 Management et Stratégie des Entreprises

Le parcours à l’ISCAE

« J’ai débuté à l’ISCAE en octobre 2017 un BTS Professions immobilières durant 2 ans, j’ai poursuivi avec le Bachelor Gestion de patrimoine en 1 an et enfin terminé avec le Mastère MSE sur 2 ans. J’ai réalisé toute mon alternance dans la même agence immobilièreAgence du port” à Nice qui ont pu me former et me faire apprécier les joies du métier d’agent immobilier. »

La voie de l’entrepreneuriat après les études

« Grâce à mes études supérieures, j’ai eu l’opportunité de travailler 5 années dans le domaine de l’immobilier. L’idée principale est survenue lors d’un brainstorming avec une amie travaillant dans le même domaine. Après avoir fait remonter plusieurs problématiques rencontrées par les professionnels et les particuliers, nous avons décidé de lancer notre projet ! L’idée est de créer un nouveau service de diffusion d’annonces immobilières afin de faciliter les recherches et documentations grâce à des QR Codes. C’était d’ailleurs le sujet de ma thèse professionnelle. Je ne vous en dis pas plus, c’est une surprise ! Je choisis l’entrepreneuriat après mes études, car je souhaite être indépendante concernant mes revenus et ma façon de travailler. »

Le plus de l’ISCAE

« Grâce à l’ISCAE et au système de l’alternance, j’ai su prendre confiance en moi et gagner en responsabilité. J’ai pu commencer mes études dans l’immobilier puis dans la gestion de patrimoine pour améliorer mes connaissances dans l’immobilier. Pour finir, c’est surtout le Mastère qui m’a appris comment monter une entreprise de A à Z. »

Mon conseil pour se lancer dans l’entrepreneuriat

« Restez bien entouré.e (l’équipe de l’ISCAE est là pour ça) et croyez en vous et en vos projets ! »

Séréna Ferri, diplômée du M2 Banque, finance & gestion de patrimoine

La formation et l’alternance à l’ISCAE

« J’ai effectué un BTS en assurance, une licence en banque, gestion de patrimoine et produits immobiliers, et un Mastère en banque, finance et gestion de patrimoine. Tout ça à l’ISCAE ! J’ai trouvé mon poste en alternance, en déposant en main propre mon CV au responsable d’agence, sous les conseils d’Hend Sfaxi. C’était un poste d’assistante clientèle privée à la Banque Palatine. » 

L’aide de l’ISCAE

« Mes professeurs m’ont aidé et m’ont toujours conseillé sur mon projet (les stages, les alternances, les filières, les postes, les facilités et difficultés engendrées, mon savoir-être…). J’ai vraiment eu de la chance de bénéficier d’oreilles attentives ! »

Le job après les études

« J’ai commencé à établir mes recherches six mois avant la fin de mes études. Avant même d’avoir passé mes examens, j’ai décroché le poste de key account manager, chez Monte-Carlo Real Estate. C’est le groupe leader de la diffusion d’annonces immobilières sur Monaco. J’ai trouvé ce job par recommandation. »

Mon conseil pour trouver un boulot après ses études

« Être motivé, déterminé, montrer sa volonté aux entreprises, et être prêt à soulever les montagnes. Ce qui est très important aussi c’est mettre en avant notre savoir-être ! » 

Découvrez le parcours d’une autre jeune diplômée : Jezabel Falisse. 

Back To Top