skip to Main Content
ISCAE Éducation - Établissement d’enseignement supérieur technique privé 04 93 54 18 13 contact@iscae.fr

5 conseils simples pour améliorer ses contenus rédactionnels

Même si l’écriture du français a beaucoup évolué avec l’ère du digital, il est encore important de savoir bien rédiger pour se faire comprendre. Que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans les mails que vous adressez, des phrases mal dites ou des fautes d’orthographe font toujours mauvais effet. Alors, comment faire pour améliorer vos contenus rédactionnels facilement ? Nous vous proposons 5 astuces simples et décomplexées dans cet article. 

Pourquoi est-ce encore important de savoir écrire ?

Même si vous consommez beaucoup de contenus comme les podcasts, les Reels sur Instagram et les vidéos YouTube et que vous communiquez par audio avec vos amis, l’écrit n’est pas à négliger. D’abord, parce qu’il est encore largement utilisé pour communiquer avec autrui. Dans les posts sur les réseaux sociaux, dans les textos que vous faites et dans les mails que vous adressez, vous avez besoin des mots pour transmettre des messages. 

En tant qu’étudiant à l’ISCAE, que vous soyez déjà en alternance ou à la recherche d’un poste, vous ne pouvez pas vous passer de l’écrit pour formaliser des demandes à votre hiérarchie ou pour démarcher vos clients. Ayez à l’esprit qu’un mail mal rédigé peut vous faire manquer une vente ou vous décrédibiliser, en dépit du travail fourni. C’est la fameuse valeur perçue. Parfois, un mot mal orthographié ou une phrase mal construite dans un mail peuvent être mal interprétés par la personne qui le lit. Cette dernière peut vous prêter une intention que vous n’aviez pas forcément et ainsi l’échange est brouillé. 

Enfin, si vous recherchez une alternance en communication, vous allez être amené.e à écrire des newsletters, des e-books, des posts sur les réseaux sociaux ou encore des articles. Vos compétences rédactionnelles seront l’un des critères à votre embauche. Convaincu.e ? À vos claviers !

1. Décomplexer face à l’écriture

Vous avez des souvenirs douloureux des cours de français ou des dictées ? Vous n’aimez tout simplement pas écrire et éprouvez un complexe ? Commencez par vous rassurer ! Améliorer son expression écrite ne veut pas dire qu’il faille devenir un expert des mots ou se forcer à lire les plus grands classiques de la littérature française. Vous pouvez progresser facilement et à votre rythme en acquérant quelques automatismes. 

2. Faire des phrases courtes pour améliorer ses contenus rédactionnels

Que ce soit dans un mail, dans une newsletter ou un post Instagram, ayez à l’esprit que la personne qui vous lit cherche à avoir une information directe et claire. Pour vous aider à mieux écrire,  la première des choses à faire est de rédiger des phrases courtes. Oubliez les phrases à rallonge, préférez la simplicité ! Retenez ce conseil : 1 phrase = une idée. Cette technique vous permet d’avoir une écriture plus fluide tout en captivant l’attention de votre destinataire. N’hésitez pas à développer votre esprit de synthèse en vous entraînant : 

  • Prenez une intro d’un article au hasard sur le web ;
  • Notez les idées les plus importantes ;
  • Réécrivez cette intro en seulement 3 ou 4 lignes avec les informations essentielles.

3. S’entraîner en s’amusant

Saviez-vous que l’on peut apprendre l’orthographe et améliorer son niveau de français de manière ludique ? Pour cela, nous vous invitons à regarder les vidéos YouTube de « Aurore et Jean-Jacques » dans lesquelles les règles de français sont décryptées sur un ton léger et humoristique. Vous avez aussi de nombreuses dictées à retrouver en ligne. Vous aimez jouer sur votre smartphone ? Téléchargez des applications comme Fautes de français ou Orthofolie pour progresser tout en vous amusant.

4. Se relire et utiliser les correcteurs

Même si parfois vous êtes pressé.e d’envoyer votre mail ou poster votre message sur les réseaux sociaux, relisez-vous. Le mieux est de le faire à voix haute, vous vous rendrez vite compte du sens. Cela vous permettra également de vérifier l’orthographe et les coquilles. En attendant de progresser, n’hésitez pas à copier-coller votre contenu et le faire contrôler par un correcteur en ligne comme Scribens ou Reverso. Sachez que s’ils sont plus fiables que les outils intégrés des traitements de texte, ils peuvent passer à côté des règles de grammaire ou de syntaxe… Pour ceux d’entre vous qui rédigent régulièrement au sein de leurs entreprises, cela vaudrait peut-être le coup de demander à votre employeur d’investir dans un logiciel irréprochable tel qu’Antidote.

5. Les certifications en orthographe

82 % des recruteurs sont sensibles à l’orthographe des candidats. Pour vous aider, l’ISCAE vous fait passer un test de niveau en français : la certification du Projet Voltaire. Un score d’un minimum de 400 est d’ailleurs la condition à l’obtention de votre diplôme. Grâce à son partenariat, l’ISCAE vous offre les droits d’inscription et l’accès à la plateforme pour vous entraîner à l’examen.

Nous espérons qu’avec ces 5 astuces vous allez progresser et surtout prendre du plaisir à écrire. N’oubliez pas que comme pour tout, on s’améliore avec la pratique !

Back To Top