skip to Main Content

Retour sur le salon Patrimonia de Lyon avec les M2 Banque, finance et gestion de patrimoine

Vous le savez, l’équipe pédagogique de l’ISCAE met tout en œuvre pour faire vivre des expériences à ses étudiants. Dernier exemple en date avec le déplacement des M2 banque, finance et gestion de patrimoine au Salon Patrimonia de Lyon, premier salon de France pour les professionnels du patrimoine. L’occasion pour eux d’enrichir leurs compétences, de s’ouvrir aux tendances du métier et de développer leur réseau. Retour en images et en témoignages sur cet événement exceptionnel.

Un objectif pédagogique triple

En 2020, un partenariat privilégié s’est noué entre les organisateurs du Salon et les élèves de Hend Sfaxi-Benahji, la responsable de filière du Mastère Banque, finance et gestion de patrimoine. Restrictions sanitaires obligent, c’était la première fois que l’intervenante a pu amener tous ses étudiants !  “ On a enfin ressenti le retour de la vie étudiante après deux années difficiles. Je suis très fière de mes étudiants, ils ont respecté les consignes et ont fait preuve de curiosité. En plus de leur avoir permis d’assister à des conférences très actuelles, certains gestionnaires de fonds se sont montrés très intéressés par le profil des étudiants en tant que potentiels futurs clients.”

L’enthousiasme de Hend est à la hauteur de son investissement dans ce projet. Pour elle, une telle expérience à 3 objectifs pédagogiques : 

  • Enrichir ses connaissances ;
  • Attiser la curiosité sur leur métier et son actualité ;
  • Rencontrer des professionnels du conseil patrimonial.

Les étudiants ont pu s’ouvrir aux bonnes pratiques du métier grâce à de nombreuses conférences telle que “Comment lancer et développer son premier cabinet ?” et ont pu élargir leurs connaissances sur les crypto-monnaies. Cette thématique a d’ailleurs remporté un franc succès auprès des Mastères 2.

3 questions à Lisa Di Troia, étudiante en M2 Banque, finance et gestion de patrimoine

Qu’est-ce qui t’a le plus marqué durant ces deux jours ?

Ce qui m’a le plus marqué durant ces deux jours c’est l’implication de Madame Sfaxi notre référente de Mastère pour que tout se déroule au mieux et ça a été le cas. Nous avons été bien accompagnés et je tiens à remercier l’école pour cette belle opportunité. C’est ce qui différencie l’ISCAE des autres écoles et je suis ravie de l’avoir intégrée. Le nombre d’exposants était aussi une surprise. Je ne m’y attendais pas du tout.  

 En quoi cet événement est-il important pour toi ?

Ces deux jours m’ont permis d’apporter des réponses à mes questions notamment sur mon intégration professionnelle à la sortie de l’école. J’ai découvert de nombreuses entreprises dans la gestion de patrimoine. Ce domaine est très vaste et comprend beaucoup d’opportunités. Il faut chercher à se spécialiser et trouver sa voie. Chaque profil est recherché. Il n’y a pas que des commerciaux dans ce domaine, le back-office est aussi très demandé.

Qu’est-ce que tu as appris ou retenu des conférences ?

J’ai pu apprendre comment créer un cabinet de gestion de patrimoine grâce à de nombreux conseils énoncés comme le fait de ne pas s’éparpiller tant dans la commercialisation des produits que dans le nombre de fournisseurs. Il ne faut pas négliger les bureaux qui reflètent l’image de la marque et donnent confiance. 

Mais la conférence qui m’a le plus plu c’est celle sur les crypto-monnaies, un sujet très tendance avec l’influenceur numéro 1 de France, Owen Simonin, Louis Alexandre, gérant et associé de Montaigne Conseil et Faustine Fleuret, présidente de l’ADAN. Nous avons parcouru le cadre réglementaire grâce à Claire Castanet, directrice à l’AMF. J’ai pu apprendre qu’un projet de loi était en cours de rédaction afin de réglementer ce support. Les crypto-monnaies restent un actif risqué, le prix se base sur l’offre et la demande et ne comporte aucune régulation. Il existe de nombreux prestataires escrocs, il faut être vigilant bien plus qu’avec des actions. 

Back To Top