skip to Main Content

Comment réussir vos oraux ? Les meilleurs tips des profs de l’ISCAE

La prise de parole en public est une compétence essentielle pour les étudiants en école de commerce. Que ce soit pour des oraux de fin d’année, pour présenter un projet entrepreneurial ou pour convaincre un recruteur, un pitch bien construit fait toute la différence. Méthodologie, posture, découvrez comment réussir votre oral grâce aux conseils personnalisés des intervenants de l’ISCAE. 

1. Commencer par une accroche forte

Le conseil de Marc Bailet, intervenant en stratégie marketing.

“ Je vous conseille de commencer votre pitch par un élément frappant pour vous présenter. Par exemple, en donnant un détail sur votre personnalité. Il vaut mieux dire “ Bonjour, je suis X et j’adore les sushis ” plutôt que “ Bonjour, je suis X et j’accompagne les entreprises à …”.”

En effet, commencer par une accroche percutante permet de susciter l’intérêt de votre auditoire et des émotions. Cela vous permet de vous démarquer des autres et de capter toute l’attention pour la suite de votre discours. Attention toutefois à ne pas trop en faire au risque de fatiguer vos interlocuteurs. Tout est question de dosage. 

2. Regarder le jury dans les yeux

Le conseil de Christophe Colette, professeur de droit.

“ Je vous recommande de vous adresser à l’ensemble des membres du jury en les regardant alternativement et pas uniquement à la personne qui pose la question. Petite astuce : si vous ressentez une gêne en les regardant dans les yeux, regardez plutôt leurs fronts.”

Soutenir le regard permet de : 

  • renforcer votre pitch ;
  • établir une connexion avec le jury ;
  • maintenir l’attention de votre jury ;
  • faire passer des émotions.

3. Être proactif pour réussir vos oraux

Le conseil d’Aurélia Pucciarini, professeure d’anglais.

“ Souvent les étudiants attendent qu’on leur pose des questions à l’oral. Je les invite à être proactifs dans leur relation avec le jury. C’est rafraîchissant et ça donne immédiatement une note positive à la relation.”

En étant proactif, vous captivez mieux votre auditoire car vous démontrez que vous avez confiance en vous et que vous maîtrisez votre sujet. Cela favorise l’interaction avec le jury et amène à des échanges riches. 

4. Ne pas se précipiter avant de répondre

Christophe Colette

“ Il est conseillé de prendre quelques instants au lieu de se précipiter pour répondre. Il faut toujours réfléchir pour construire une réponse claire. Si un “trou de mémoire” apparaît, je vous recommande de vous concentrer et de réfléchir. Sinon, soyez attentif, car le jury peut vous aider grâce aux questions qu’il vous pose. En revanche, si vous êtes sûr de votre propos, soyez affirmatif et convaincu.”

Prendre le temps vous permet de réussir votre oral, car vos idées sont mieux organisées et vos réponses plus précises. Vous démontrez également aux examinateurs que vous êtes quelqu’un de réfléchi et posé. En plus, vous vous sentirez moins stressé.e

5. Faire attention à votre communication non-verbale

Célia Gouverneur, intervenante en cours de podcast. 

“ La communication non-verbale est très importante. Je vous conseille de bien surveiller votre gestuelle. Ce n’est pas toujours évident, mais essayez de gommer les tics qui traduisent votre stress : toucher vos cheveux, toucher la manche de votre pull, etc. Surtout, évitez d’adopter une attitude nonchalante, main dans les poches, chewing-gum dans la bouche, aucun sourire, etc. Cela donne une mauvaise impression à l’examinateur et cannibalise votre discours, même s’il est intéressant… Il serait quand même dommage que le jury fasse un blocage !  ”.

Il est vrai que la communication non-verbale n’est pas à négliger, elle contribue à rendre votre discours plus efficace et mémorable. Vous n’avez pas conscience de vos tics ? Filmez-vous en train de répéter votre pitch ou demandez à vos amis de les repérer ! C’est la meilleure méthode pour avoir une meilleure gestuelle !

Avec ces conseils, vous avez quelques pistes pour réussir vos oraux. N’oubliez pas de prendre du recul sur l’exercice cela vous évitera d’être trop anxieux avant et pendant l’examen. 

Back To Top