skip to Main Content
ISCAE Éducation - Établissement d’enseignement supérieur technique privé 04 93 54 18 13 contact@iscae.fr

Conseils personnalisés : Ce que les recruteurs attendent des alternants

Vous êtes en recherche d’alternance pour l’année prochaine ? Peut-être même que vous allez passer des entretiens dans les semaines à venir … Malgré les fiches de poste, il n’est pas toujours facile de savoir exactement ce que les recruteurs désirent. Pour vous aider, nous avons compilé les meilleurs conseils par secteur (immobilier, communication, marketing,etc.). Découvrez les qualités et les compétences sur lesquelles capitaliser en priorité. 

1. En immobilier

Notre partenaire Immo Consult nous a confié ce qu’ils attendent d’un alternant. C’est d’abord sa capacité à s’organiser. En effet, entre les rendez-vous avec les vendeurs ou loueurs, la publication et la communication des offres, les visites de biens à planifier…il vaut mieux savoir s’organiser pour ne rien oublier et satisfaire tout le monde.

Selon eux, le plus important est surtout d’être tourné vers les autres. L’immobilier, c’est une affaire d’humains avant tout : « Il faut aimer les gens pour pouvoir s’impliquer dans leurs projets et résoudre leurs problématiques. Nous sommes en quelque sorte responsables de leur bonheur ». En effet, en exerçant dans l’immobilier, vous aiderez des personnes à choisir le lieu dans lequel elles vont vivre ou des vendeurs à se tourner vers de nouveaux projets. Vous entrez ainsi dans leur intimité, il vaut donc mieux aimer sincèrement les relations humaines. 

2. En communication, commercial et marketing

Ce qui revient le plus souvent pour ces métiers-là, c’est la curiosité. Les recruteurs en marketing et en communication adorent les jeunes qui ont l’esprit créatif. Mettez en avant vos idées pour améliorer la communication de l’entreprise et montrez ce que vous savez faire (vidéos, créas, etc.) L’employeur doit saisir que vous êtes une personne qui prend des initiatives et qui est force de proposition. 

Elle doit aussi se rassurer quant à votre niveau de français. Par exemple, il serait malvenu que vous fassiez un mail bourré de fautes à un client. Nous le répétons, une bonne orthographe pour ces métiers-là est primordiale. Si dans votre candidature ou si dans votre CV, il y a des fautes ou des coquilles, le recruteur sera hésitant. D’ailleurs, pour certains postes, il arrive qu’un test rédactionnel soit demandé en complément de l’entretien. Préparez-vous à cela !

Dans le secteur commercial, encore une fois, votre capacité à nouer les contacts est essentielle. Un.e candidat.e qui mettra en avant ses qualités humaines lors de l’entrevue aura toutes ses chances pour signer un contrat d’alternance. 

3. En gestion de patrimoine…

Ce qui fera la différence entre deux candidats, ce sont le sens de l’analyse, la rigueur et le sérieux. Mais le côté humain n’est pas à négliger, il est même très important dans ce secteur. Plus vous êtes curieux, plus vous connaissez un client et plus vous saurez l’accompagner. La culture générale est aussi essentielle pour pouvoir échanger avec des clients étrangers, par exemple. C’est exactement les conseils donnés par Rémi Germain de Montauzan, alumni de l’ISCAE, aux étudiants de Bachelor et Mastère. Enfin, nous vous recommandons de montrer aux recruteurs que vous aimez apprendre de nouvelles choses et trouver des solutions à des problèmes.

En général, ce que les recruteurs attendent des alternants

Vous l’avez peut-être remarqué, un conseil est identique à chaque profession : celui des softs skills et des qualités humaines. 

Alors, si vous n’avez pas encore toutes les compétences requises pour le poste, postulez quand même ! L’employeur est plus attaché à votre potentiel, à ce que vous saurez faire qu’à ce que vous maîtrisez à l’instant T. Décomplexez-vous, il a conscience que vous êtes en formation et que par définition vous n’avez pas ou peu les compétences demandées. 

C’est pour cela que, quel que soit le secteur que vous avez choisi, les recruteurs recherchent à peu près des qualités identiques. Il a besoin de savoir qu’il pourra vous faire confiance et que vous êtes motivé.e pour apprendre. 

À vous de lui donner envie de vous embaucher en : 

  • entretenant la relation tout au long de recrutement (relancer) ;
  • en exprimant votre projet professionnel et personnel ;
  • en montrant vos objectifs et votre vision ;
  • en étant parfaitement informé.e sur l’entreprise ; 
  • en confirmant son intérêt après l’entretien dans un mail. 

En appliquant ces astuces, vous êtes assuré.e de donner le meilleur de vous-même le jour J ! N’oubliez pas le conseil numéro 1 : cultivez votre personnalité et votre côté humain. Nous vous y aidons chaque semaine avec les ateliers de softs skills. 

Vous voulez avoir plus de conseils sur la préparation d’un entretien de motivation ? Suivez notre guide en 5 étapes !

Vous recherchez une alternance ? Lisez les meilleurs conseils de Stella ou Myriam, étudiantes à l’ISCAE.

Back To Top